Vieux Salins d’Hyères

Var (83)

Le site des Vieux Salins a été acquis par le Conservatoire du littoral en 2001. La surface protégée couvre 365 ha, ce qui en fait un espace naturel protégé majeur de la rade d’Hyères. Avec le Salin des Pesquiers, il est le témoin de l’ancienne activité salicole qui a représenté un pilier du développement local de la rade d’Hyères. La gouvernance du site est animée par le Conservatoire et ses partenaires (la communauté d’agglomération Toulon-Provence-Méditerranée (TPM), la commune d’Hyères et le Parc national de Port-Cros).

Le plan de gestion en cours organise une gestion hydraulique du site proche de l’ancien fonctionnement des salins, dans un but d’optimisation de la qualité écologique et ornithologique. Cependant, cette configuration est malmenée par plusieurs phénomènes dont notamment l’érosion du cordon dunaire au sud : recul du trait de côte, disparitions des pins d’Alep et des zones ombragées, affouillement de la plage, menaces sur des ouvrages hydrauliques du site.

Les enrochements présents sur une partie du site limitent l’érosion là où ils sont implantés, mais l’amplifient directement en aval du transit sédimentaire et perturbent le fonctionnement hydro-sédimentaire à l’échelle de la baie.

Des études menées par le BRGM et l’Université d’Aix-Marseille ont montré que cette zone humide littorale est un lieu favorable à la mise en œuvre d’actions de gestion adaptative du trait de côte et des espaces naturels telles que le désenrochement du trait de côte dans une perspective de renaturation.

Suite à une première phase de désenrochement sur 100 m à l’extrémité ouest de l’ouvrage, le gestionnaire TPM a lancé une étude pour la définition d’une stratégie de gestion du cordon littoral en 2017 (Artelia). Cette étude explore les solutions suivantes :

  • un scénario de protection (protection dure par des digues…),
  • un scénario d’accompagnement de l’évolution du site en fonction des aléas,
  • un scénario de renaturation du trait de côte avec rééquilibrage naturel,
  • un scénario de non action.

Le comité de pilotage a finalement retenu de combiner deux scenarios : « renaturation du trait de côte » et également « accompagnement de l’évolution du site par des opérations de génie écologique ».

Les travaux et le projet pour ce site s’intègrent dans deux projets européens : Marittimo (Interreg franco-italien 2017-2019) et adapto (2017–2021).

Projet pour le site

Le projet d’ensemble consiste à redonner une dynamique naturelle au système dune-plage faisant l’interface entre la mer et la zone humide. Pour cela il est prévu de retirer les enrochements puis de réajuster au fur et à mesure les aménagements et l’accueil du public en fonction de l’évolution du milieu.

Les actions adapto s’attacheront à organiser les suites des travaux structurants réalisés dans le cadre de Marittimo (suppression des enrochements).

Il s’agira d’assurer la continuité de la promenade littorale en cas d’intempérie par la création d’un sentier alternatif et de suivre l’évolution de l’écosystème lagunaire, dont l’herbier de posidonie qui frange la plage.

Plus généralement, le projet développera des actions en direction des usagers, la population et les élus afin de répondre à leurs interrogations et de préparer avec eux les évolutions futures.

Chronique de site

Février 2019 : attribution du marché pour la réalisation du sentier piéton et du marché pour la réhabilitation du cordon dunaire et le désenrochement.

Avril 2019 : démarrage des travaux ; présentation de l’exposition sur le projet réalisée dans le cadre de l’action pédagogique par le CPIE Côte Provençale et visite de site avec une trentaine de participants.

Juillet 2019 : fin des travaux de création du sentier et de restauration du cordon dunaire.

Septembre 2019 :  attribution du marché pour le suivi des herbiers marins et démarrage de l'étude.

Ligne de temps

Moyen-âge Les salins d’Hyères du XIIIème au XVème siècle approvisionnent la Provence et le sud de l’Italie en sel.
1856 Les salins, jusque-là exploités par de nombreux petits saliniers, sont rachetés par la Compagnie des Salins du Midi.
1967 La Compagnie des Salins du Midi rachète le site des Salins des Pesquiers et arrête l’exploitation des Vieux Salins. Le site sera brièvement remis en production, mais la production salicole cessera définitivement en 1995.
2001 Acquisition des Vieux Salins par le Conservatoire du littoral.
2004

Définition et mise en application d’un plan de gestion pour les deux anciennes salines d’Hyères dans le but de renaturer ces anciens sites industriels.

2004-2017 Etudes et réflexions préalables à Marittimo et adapto et désenrochement de 100 m.
2017 Lancement des projets adapto et Marittimo.
Début 2017 Lancement du marché pour la réalisation de l’étude et notification du bureau d’étude ARTELIA par TPM en mai 2017.
6 juillet 2017 Comité de pilotage de l’étude n°1.
Février 2018

Afin de répondre à la demande des élus, une décision commune TPM/Conservatoire du littoral est prise :
- désenrocher la partie Ouest pour éviter un risque de rupture du cordon littoral sur le secteur le plus stratégique des Salins (canal d’alimentation) avec risque de remontée des eaux jusqu’au village des Salins ;
- maintenir les enrochements à l’Est pour stabiliser le débouché du canal de la Gargatte.

Printemps-été 2018 Les dossiers réglementaires sont déposés :
- dossier cas par cas envoyé au CGEDD,
- dossier déclaration loi sur l’eau,
- dossier Site classé, étude d’incidence Natura 2000, autorisation de mener des travaux sur le DPM.
13 juillet 2018 L’autorité environnementale (CGEDD) conclut sur un impact positif du projet de renaturation après travaux et ne le soumet pas à évaluation environnementale.
Septembre 2018 L’examen du projet est ajourné lors de la commission de site à la Préfecture de Toulon à la demande du secrétaire général.
19 décembre 2018 Le projet est finalement examiné en présence des maires d’Hyères et de la Londe.
Grâce à un travail pédagogique en amont de la DREAL et à une présentation en commission de la délégation PACA, le projet reçoit un avis favorable pour autorisation des travaux.
Le linéaire de désenrochement est réduit à 250m.
Février 2019 Réception d’une pétition contre le désenrochement du littoral des Vieux Salins d’Hyères (50 signataires).
Avril-Juillet 2019 Travaux de création du sentier piéton rétro-littoral et de restauration du cordon dunaire.
Réception de la 1ère phase des travaux aux Vieux Salins
05 août 2019

Réception de la 1ère phase des travaux aux Vieux Salins

Le 31 juillet a eu lieu la réception de la 1ère phase des travaux de renaturation du site des Vieux Salins d’Hyères : restauration du cordon dunaire et implantation du sentier piéton rétro-littoral.

Vieux Salins d’Hyères en images

Vieux Salins d’Hyères en images

pictogramme newsletter

Newsletter

Tenez-vous au courant des dernières informations en vous inscrivant à la newsletter

Haut de page