Rizières de Mana

Guyane française (973)

En Guyane, de grands bancs de vase se déplacent le long du littoral, de l’est vers l’ouest. Lorsqu’ils sont présents, ils dissipent la houle, protègent les côtes de l’érosion, des mangroves peuvent s’y développer. Lorsqu’ils sont absents, les vagues déferlent sur les plages, l’érosion est plus forte. Les côtes Guyanaises, de cette façon, sont hautement dynamiques et mouvantes.

Jusqu’au début des années 1980, le littoral de Mana était composé d’une mosaïque de milieux humides, et de mangroves en bord de mer. Cette zone, appelée « Savane Sarcelles », a alors été convertie en un grand polder à vocation rizicole de 5 000 ha, qui a engendré la création de nouveaux habitats humides ouverts et très riches en biodiversité.

Entre 2000 et 2016, en l’absence de banc de vase protecteur, la côte a reculé d’un kilomètre et demi.

A ces problèmes d’érosion, se sont ajoutés d’autres contraintes et difficultés qui ont précipité la fin du grand projet de développement rizicole du site : modifications réglementaires d’exploitation, changements de propriétaires et difficultés économiques diverses.

Cette déprise agricole a entrainé, une fermeture des habitats humide, moins riche en biodiversité.

Le polder de Mana est connu pour sa richesse ornithologique remarquable et unique à l’échelle de la Guyane. Il accueille, chaque année, des centaines de milliers d’oiseaux de plus de 200 espèces différentes. Parmi ceux-ci, les limicoles migrateurs représentent les effectifs les plus importants, et pour eux, la conservation de la capacité d’accueil du polder de Mana est un enjeu de conservation d’ordre mondial.

Conscient de ces enjeux, le Conservatoire développe une action de maîtrise foncière pour protéger cet espace et conserver sa richesse en mettant en place un projet de site se basant sur une utilisation agricole diversifiée, l’ouverture au public et une valorisation écotouristique basée sur l’observation des oiseaux.

Projet pour le site

Le programme adapto prévoit la mise en place de plusieurs études dont certaines sont indispensables à l’élaboration du plan de gestion du site. L’étude du BRGM visant à modéliser la projection du trait de côte à moyen terme, en est un exemple. Elle permettra de définir la limite à fixer entre la zone naturelle où une gestion souple de trait de côte sera expérimentée et la zone exploitée, et ainsi mettre en place une stratégie de gestion adaptée.

L’entretien des milieux ouverts par la présence de bovins couplé à la restauration du réseau hydraulique contribuera au maintien de zones humides favorables à l’avifaune. La richesse ornithologique des rizières leur confère un fort potentiel écotouristique. L’observation ornithologique ou « birdwatching », pourrait devenir à terme l’activité phare des anciennes rizières.

Chronique de site

2018

  • 5 juillet : acquisition foncière de 1 500 ha.
  • 3 septembre : obtention d’un droit de préemption sur une surface de 2 200 ha.
  • 14 septembre : 1er comité de pilotage pour la réalisation du plan de gestion, un groupement de quatre bureaux d’études est en charge de sa réalisation.
  • 17 octobre : le BRGM débute une étude visant à modéliser la projection du trait de côte à moyen terme (50 ans) et le risque de submersion marine sur le polder.
  • 19 novembre : début de l’étude paysagère en partenariat avec l’ENSP.
  • 28 novembre : 1er comité technique, le BRGM explique la vulnérabilité des rizières vis-à-vis de l’érosion et de la submersion marine.

2019

  • 11 au 16 mars : atelier EUCC-France en Guyane. Rencontre entre chercheurs, gestionnaires et élus afin d’échanger sur l’état des connaissances et les stratégies de gestion du littoral guyanais. Le projet Adapto sera présenté ainsi que les résultats de l’étude paysagère.
  • 13 au 17 mai : voyage d’étude en Camargue, les acteurs du territoire de Mana et les élus vont visiter des sites ayant les mêmes problématiques que la Savane Sarcelles.
  • Mai : résultats de l’étude BRGM sur laquelle les bureaux d’étude en charge du plan de gestion vont s’appuyer pour finaliser leur diagnostic.
  • Juin : 2nd comité de pilotage du plan de gestion, les bureaux d’études vont présenter les résultats de leur diagnostic
  • Atelier sur le thème de l’agriculture avec les acteurs du monde agricole et les porteurs de projet afin de discuter des conditions d’affectation et des besoins de chacun.
  • Juillet : début des travaux pour créer le premier accès public à la mer.
  • Septembre : mise en place d’actions pédagogiques dans les écoles primaires de Mana en partenariat avec l’Association de Découverte de la Nature en Guyane (ADNG).
  • Décembre : 3ème COPIL présentation de la définition du projet pour le site.

 

Ligne de temps

1975 « Plan vert », le gouvernement encourage l’agriculture intensive dans les DOM.
1980 Début de la construction du polder sur la Savane Sarcelles.
1982 Début de la riziculture mécanisée à Mana, essor de la filière.
1994 Les riziculteurs rencontrent des difficultés financières.
2003 Début de l’érosion du polder.
2004 Travaux de recul du canal de drainage pour le protéger de l’érosion, la mer le détruit malgré tout en quelque mois.
2008 Des casiers sont condamnés, on y laisse rentrer l’eau de mer pour protéger le polder.
2010

Les nouvelles législations contre l’utilisation des produits phytosanitaires et la concurrence du Suriname mettent à mal la dernière société implantée sur les rizières, elle fait faillite.

2013 L’agriculteur actuellement en place achète une partie du foncier, 1 500 ha restent à l’abandon.
2016 Un nouveau banc de vase se positionne face au polder, il pourrait le protéger de l’érosion plusieurs années.
2018

Le Conservatoire du littoral acquiert les 1 500 ha à l’abandon.

Visite de Mana dans le cadre du 33ème atelier de l’EUCC France
04 avril 2019

Visite de Mana dans le cadre du 33ème atelier de l’EUCC France

Le 33ème atelier de l’EUCC France s’est déroulé du 11 au 16 mars 2019 le long du littoral guyanais.

{intitule}

Témoignage

Marie

Baie d'Authie Somme / Pas-de-calais

Dream Interpretation Common Symbols And Their Meanings

Rizières de Mana en images

Rizières de Mana en images

pictogramme newsletter

Newsletter

Tenez-vous au courant des dernières informations en vous inscrivant à la newsletter

Haut de page